Les rendements de l’assurance vie plongent

Quelques uns des meilleurs contrats du marché affichent des rémunérations en forte chute (0,40% à 0,70%) pour l’année 2011.

Certains épargnants vont être surpris. S’ils s’attendaient bien sûr à une diminution de la rémunération de leur contrat d’assurance vie, ils n’avaient sans doute pas prévu un recul aussi fort. Quelques uns des assureurs traditionnellement les plus généreux viennent en effet d’annoncer pour 2011 des rendements beaucoup plus faibles qu’en 2010. Chez MMA ou à la GMF, la chute atteint 0,70% !

La GMF rémunèrera l’épargne de ses souscripteurs -sur tous ses contrats, à égalité- au taux de 3,20% pour l’année écoulée (hors prélèvements sociaux et fiscalité), au lieu de 3,90% un an plus tôt. Chez MMA, il faudra se contenter, sur les principaux contrats, de 3,05%. En 2010, le rendement avait été de 3,75%. Cet assureur affirme avoir été prudent cette fois au moment de déterminer le taux servi, pour maintenir des réserves nécessaires « afin d’anticiper l’instabilité des marchés financiers en 2012 ».

D’autres, au contraire, n’ont pas hésité à puiser dans ces fameuses réserves, engrangées dans le passé en prévision des jours plus difficiles, pour limiter la baisse. C’est le cas de la MACSF. La mutuelle, qui s’adresse aux professions médicales (mais dont les contrats sont accessibles à tous), a annoncé un rendement qui, même en baisse de 0,40%, devrait compter cette année encore parmi les plus élevés du marché. Son contrat en euros RES a en effet rapporté 3,65% en 2011, contre 4,05% l’année précédente. Le contrat multisupport sert, lui, entre 3,40% et 3,70% selon l’épargne placée (contre 3,80% à 4,10% en 2010).

Voir en ligne : La suite de l’article