Turbos

, par  Laurent L’Armorie , popularité : 59%

Ces produits dérivés permettent de se positionner, à la hausse comme à la baisse, sur un indice ou sur une valeur à partir d’une mise initiale relativement minime. Dépourvu de données complexes comme la volatilité, il suffit, pour les évaluer approximativement, de faire la différence entre le cours du sous-jacent et le niveau de la barrière désactivante (aussi appelée "Seuil de référence") tout en tenant compte de la parité. Prenons un exemple avec le pari de la hausse de France Telecom. On achète à 4,90 Euros un Turbo dont la barrière désactivante est à 16 euros, alors que le cours de France Telecom est de 20,60 Euros.

La durée de vie du Turbo est de 4 mois et la parité de 1/1 (la quotité est toujours de 1 pour ce type de produits). Si le cours du support touche la barrière désactivante pendant la durée de vie du produit, ce dernier perd définitivement toute valeur. Dans le cas contraire, la valeur du produit à l’échéance est égale à la différence entre le cours du sous-jacent et le niveau de la barrière désactivante. Si France Telecom est à 25 Euros à l’échéance, le bénéfice est de 25 - 16 - 4,90 soit 4,10 Euros par Turbo.Ce type de produit s’appelle les "Turbos" ("Turbo call" pour miser sur la hausse et "Turbo Put" pour miser sur la baisse) chez BNP Paribas, Citi ou encore Société Générale, et ont tous des dates de maturité fixes et des barrières de désactivation également fixes (sauf ajustement exceptionnels lors d’Opérations Sur Titres).

Il existe des variantes de ces produits, comme les "Turbos infinis" ("Turbo call" pour miser sur la hausse et "Turbo Put" pour miser sur la baisse) chez BNP Paribas ou Commerbank, ou encore "Power" ("Power Up" pour miser sur la hausse et "Power Down" pour miser sur la baisse) chez RBS. Ces produits se distinguent des turbos classiques dans le sens où ils n’ont pas de date de maturité, et où ils disposent et d’un seuil de référence (ou "Barrière désactivante") et d’un seuil de sécurité. Lorsque le niveau de la barrière est touché, le produit est alors désactivé, mais il ne vaut alors pas "zéro" : il est en effet remboursé à concurrence du montant suivant : Seuil de référence - Seuil de sécurité.Attention : ces produits ont des niveaux de seuils de référence et de seuils de sécurité qui ne sont pas figés, mais qui évoluent dans le temps. Pensez à vous renseigner sur les derniers niveaux actualisés des barrières directement sur les sites des émetteurs concernés

Brèves Toutes les brèves