Warrants

, par  Laurent L’Armorie , popularité : 59%

Un warrant est une valeur mobilière dont le fonctionnement est similaire à celui d’une option, on les appelle d’ailleurs les bons d’option. Un warrant est ainsi un droit (c’est un droit et non une obligation) qui permet d’acheter ou de vendre un sous-jacent à un prix déterminé à l’avance, et ce pendant une période finie. Parmi les warrants, on retrouve les calls warrants et les puts warrants. Les warrants ont connu un développement rapide depuis l’automne 2000 avec la disparition du marché à Règlement Mensuel. Les principaux émetteurs de warrants en France sont la BNP Paribas, Citi, Commerzbank et Société Générale. Les warrants se négocient par quotités (quantité minimale à acheter ou vendre), même si ces dernières tendent à disparaître. L’intérêt principal des warrants est d’offrir un effet de levier important sur un support (action, indice, matière première, etc... le terme "sous-jacent" est également employé) pour des sommes investies parfois peu élevées, mais aussi de miser sur des concepts plus larges tels que des paniers de valeurs. Le principe étant ici de miser sur une sélection de titres d’un secteur ou d’une thématique. Un warrant peut aussi servir en tant qu’instrument de couverture. Ainsi, lorsque l’on détient en portefeuille un nombre important d’actions faisant partie de l’indice CAC40 et que l’on souhaite se couvrir contre un retournement du marché, l’achat de put warrant (option de vente sur l’indice) peut se justifier.

Brèves Toutes les brèves